Lucie, Italie, 28 mars 2020

Le confinement au Point-Cœur de Procida

Lucie, en mission sur l’île de Procida (Italie), nous partage son expérience du confinement : de la privation à la créativité…

Depuis le 8 mars dernier, toute l’Italie est entrée en « zone rouge ». Cela signifie que nous sommes en quarantaine et que nous ne pouvons pas sortir de chez nous. Seule une personne peut sortir pour faire les courses (normalement 1 fois par semaine). Tout autre déplacement non justifié est sanctionné par une amende de 200 euros. Les rues sont désertes, les lieux publics sont fermés, les policiers sont partout.

Dans ce contexte, comme vous l’imaginez, notre mission est un peu différente. Les premières semaines ont été difficiles car nous avions l’impression d’être privées de liberté et surtout d’abandonner nos amis que nous savons seuls et souffrants et que nous ne pouvons pas visiter. Grace à la prière et aux longues discussions communautaires, cette privation s’est transformée en un élan de créativité pour trouver d’autres moyens pour rester présents pour nos amis : tout d’abord par la prière mais aussi en les appelant régulièrement, en glissant des cartes postales sous les portes, en cuisinant des petits gâteaux mais aussi nous leur envoyons des vidéos chaque jour avec une prière, une recette, une chanson, etc…

Au niveau de la vie communautaire, nous avons réorganisé nos journées également : plus de temps pour la lecture spirituelle, une séance de sport chaque matin, des leçons de chants et de cuisine entre nous. Nous nous retrouvons également par Skype tous les deux jours, avec le Point-Cœur d’Afragola, pour partager ensemble autour d’un livre. Enfin nous chantons le traditionnel chapelet à la Madonna delle Grazie (Notre Dame des Grâces) dans le dialecte de l’île de Procida sur la page Facebook de Punto Cuore Italia, tous les soirs à 18h30, depuis notre balcon qui est face de cette magnifique église.

Je suis très heureuse de vivre cela dans le cadre de ma mission où la prière et la communauté m’aident à avoir un regard de foi sur les évènements.